La Zone d’Aménagement Concerté (ZAC) du Plessis

Le projet de Zone d’Aménagement Concerté du Plessis a été lancé il y a près de 10 ans. Il prévoit environ 350 logements sur 20 hectares, sur le territoire sud de la Commune, entre les quartiers existants – Le Bosquet et La Borderie - et le Plessis Bergeret.

L’Etablissement Public Foncier (EPF) de la Vendée accompagne la Commune dans ce grand projet et a acheté des terrains en prévision du futur développement de cette zone.

Les dates clés

  • 2008 : définition des objectifs de l’aménagement du secteur du Plessis Bergeret.
  • 2010 : approbation du bilan de concertation et du dossier de création de la ZAC du Plessis.
  • 2012 : approbation de la convention avec l’EPF de la Vendée, à qui la Commune a confié une mission d’acquisition foncière et de portage foncier.
  • 2015 : présentation des conclusions suite à l’enquête publique portant sur la demande d’autorisation au titre de la loi sur l’eau.
  • Juillet 2016 : approbation du dossier de réalisation de la ZAC du Plessis et de son Programme d’Équipements Publics.
  • Septembre 2016 : approbation de l’avenant présenté par l’EPF qui prolonge la convention jusqu’en juillet 2020 et qui détermine les étapes de l’acquisition de la surface totale par la Commune en 2016, 2018 et 2020.
  • Décembre 2016 : acquisition par la Commune d’une première partie de parcelles auprès de l’EPF, pour une surface d’environ 28.550 m² (cf. visuel ci-dessous).
  • Septembre 2017 : convention avec l’Institut National de Recherches Archéologiques Préventives (INRAP) pour la réalisation d’un diagnostic d’archéologie préventive.
  • Octobre 2017 : lancement des fouilles archéologiques préventives sur l’ensemble de la ZAC.
  • Novembre 2017 : découverte d’un site gaulois et d’un site médiéval. La Commune doit donc réaliser sur ces 2 sites de nouvelles fouilles, ce qui a pour conséquence de repousser les travaux de viabilisation, dont le lancement étaient initialement prévus en juillet 2018.
  • Février 2018 : transmission du rapport de l’INRAP suite aux fouilles archéologiques préventives.

Le souhait du lancement des travaux pour viabiliser le 1er secteur est prévu dans la mesure du possible en septembre 2018.

Partager cette page sur :